La Lune sur Mars : se prépare à visiter la planète rouge… la Terre

Lundi 1er août, un groupe de huit scientifiques et leurs compagnons se sont dirigés vers le nord dans l’Extrême-Arctique pour passer un mois à la base du projet Haughton-Mars (HMP) sur l’île Devon, à environ 15 degrés au sud du pôle Nord. Le groupe est composé du Dr Pascal Lee, fondateur de la base et chef de l’expédition, d’un groupe de scientifiques de l’Observatoire Haystack du MIT, d’autres scientifiques et du personnel de soutien, et de moi-même, le seul représentant des médias.

Il s’agit du retour de l’équipe HMP à la base à partir de 2019 en raison des restrictions liées au COVID-19 et son état est incertain – météo et ours polaires (s’ouvre dans un nouvel onglet) peuvent être détruits par les structures et les équipements de soutien. Les générateurs et les VTT sur place ont traversé plusieurs cycles de gel/dégel, et les ours polaires de plus en plus affamés ont peut-être pénétré dans certains des habitats légèrement construits qu’ils ont déjà essayés. Bien que les images satellites ne montrent aucun dommage majeur, le succès est loin d’être certain.

Leave a Comment