Qu’est-ce qu’un switch réseau ?

Les commutateurs réseau sont les éléments constitutifs des réseaux informatiques qui constituent le cœur de toute configuration réseau. Pour comprendre ce qu’ils font, il est important de savoir comment ils fonctionnent et en quoi ils diffèrent des autres périphériques réseau tels que les routeurs et les concentrateurs.

Voir aussi : Principales sociétés de commutateurs réseau

Qu’est-ce qu’un switch réseau ?

Un commutateur réseau est un périphérique central qui connecte plusieurs ordinateurs et serveurs afin qu’ils puissent partager des ressources et des données. Ils sont souvent appelés commutateurs de couche 2 car ils ne traitent les données qu’au niveau de la deuxième couche du modèle OSI (Open Systems Interconnection).

Les commutateurs réseau lisent les adresses MAC pour aider à identifier chaque ordinateur connecté à Internet. Le commutateur envoie toutes les données destinées à cette adresse particulière directement à la machine correspondante sans passer par tous les autres appareils.

Voir aussi : Meilleures solutions de gestion de réseau

Quels problèmes les commutateurs réseau résolvent-ils ?

Les commutateurs sont un excellent moyen d’étendre votre réseau tout en simplifiant la connectivité. Ils connectent différents types de réseaux, tels que filaires et sans fil ; réduire les collisions de données dans les zones à fort trafic ; et réduire la consommation d’énergie des appareils qui peuvent être éteints la plupart du temps (comme les imprimantes), offrant une protection contre les cyberattaques.

Un commutateur réseau connecte les utilisateurs, les applications et les appareils sur un réseau. Cela permet une communication et une collaboration accrues entre les utilisateurs. De plus, un commutateur réseau peut contribuer à améliorer la sécurité en isolant le trafic et en l’empêchant de se déplacer sur le réseau.

Il peut également aider à améliorer les performances en réduisant la congestion et en fournissant un chemin dédié au trafic. L’utilisation d’un commutateur réseau peut être une étape importante dans l’amélioration de l’efficacité et de la productivité d’une organisation.

Voir aussi : Principaux fournisseurs de services gérés

Comment fonctionne un switch réseau ?

Un commutateur réseau est un périphérique de réseau informatique qui connecte des périphériques sur un réseau informatique à l’aide de la commutation de paquets pour recevoir, traiter et transmettre des données à un périphérique cible. Un commutateur réseau apparaît comme un nœud dans une topologie de réseau et fonctionne avec d’autres périphériques tels que des routeurs et des pare-feu pour créer des réseaux complets.

Les commutateurs réseau utilisent la couche 2 du modèle OSI et fonctionnent au niveau de la couche de données (couche 2). Les commutateurs fonctionnent à ce niveau car les trames sont utilisées ici pour identifier chaque trame en fonction de son adresse MAC.

Une fois qu’une trame entrante a été analysée et que son adresse MAC a été trouvée, la trame peut être acheminée vers le port approprié pour être acheminée vers sa destination finale. Le commutateur utilise des adresses MAC pour déterminer où envoyer les données.

Lorsqu’un commutateur reçoit un paquet de l’un de ses ports, il examine l’adresse MAC dans l’en-tête du paquet. Si cette adresse MAC correspond à une entrée dans la liste d’adresses MAC des ports qui lui sont connectés, il enverra des données à ce port.

Voir aussi : Meilleures solutions de mise en réseau basées sur des logiciels

Avantages des commutateurs réseau

Un commutateur réseau permet la communication entre les appareils en transmettant des paquets de données entre eux. Il empêche les collisions de trames en utilisant l’adresse MAC du destinataire pour filtrer les trames avant de les transmettre. Les autres avantages incluent :

  • Les commutateurs réseau améliorent la vitesse et les performances du réseau.
  • Ils peuvent contribuer à accroître la sécurité du réseau en fournissant des fonctionnalités telles que la sécurité des ports et le filtrage MAC.
  • Ils peuvent aider à simplifier les réseaux en réduisant le besoin de plusieurs concentrateurs ou routeurs.
  • Ils donnent aux utilisateurs plus de contrôle sur le flux de leur trafic réseau.
  • Ils peuvent faciliter la gestion des réseaux en offrant aux utilisateurs un point d’administration unique.
  • La plupart des commutateurs modernes sont entièrement gérés via une connexion IP, il n’est donc pas nécessaire de visiter chaque machine individuellement pour apporter des modifications.

Voir aussi : Tendances façonnant l’avenir de l’IoT

Types de commutateurs

Les commutateurs réseau sont une pièce d’équipement importante dans l’infrastructure réseau d’une entreprise. Ils garantissent que les données d’un appareil parviennent à un autre. Un commutateur réseau se compose de tables d’entrée, de sortie et de transfert. La table de transfert détermine les paquets de données à envoyer en fonction des adresses MAC. Il existe plusieurs types de commutateurs réseau :

  • KVM : Un commutateur KVM est un périphérique matériel qui permet aux utilisateurs de partager le clavier, le moniteur vidéo et la souris de leur ordinateur entre deux ou plusieurs ordinateurs ou serveurs sans avoir à éteindre une machine avant d’utiliser l’autre.
  • Dirigé par: Un commutateur géré offre des fonctionnalités avancées telles que les VLAN (réseaux locaux virtuels), la prise en charge de la qualité de service (QoS) pour la gestion du flux de trafic entre les appareils et l’authentification 802.1X pour une sécurité avancée et des capacités de configuration à distance.
  • Non géré : Les commutateurs non gérés ne peuvent pas être configurés. Ils peuvent constituer une alternative peu coûteuse si seules les fonctionnalités de base sont nécessaires, telles que la connexion d’ordinateurs dans le même groupe de travail.
  • Intelligent: Le commutateur intelligent a ajouté de l’intelligence, permettant la détection automatique des flux de données et le transfert automatique du trafic en fonction des politiques des administrateurs.
  • PoE (alimentation par Ethernet) : Un commutateur compatible PoE distribue l’alimentation d’une prise à un ou plusieurs appareils compatibles PoE, éliminant ainsi le besoin d’adaptateurs d’alimentation encombrants.

Quelle est la différence entre un switch et un routeur ?

Un routeur est un appareil qui connecte deux réseaux ou plus, tandis qu’un commutateur est un appareil qui connecte des ordinateurs sur le même réseau. Les commutateurs permettent la communication entre les appareils sur le même réseau en transférant les paquets de données vers la bonne destination. Les routeurs utilisent des tables de routage pour déterminer où envoyer les paquets, tandis que les commutateurs utilisent des adresses MAC pour transférer les données.

Quelle est la différence entre un switch et un hub ?

Un concentrateur est un périphérique qui permet à plusieurs ordinateurs de se connecter les uns aux autres. Un commutateur est un appareil qui permet à plusieurs ordinateurs de se connecter les uns aux autres et de contrôler le flux de trafic entre eux. Les commutateurs sont plus rapides et plus efficaces que les concentrateurs car ils peuvent envoyer des données directement à l’ordinateur qui en a besoin, plutôt que de les relayer à tous les appareils connectés. Ils activent des fonctionnalités avancées telles que la qualité de service pour les applications sensibles à la latence telles que la voix sur IP (VoIP).

Leave a Comment