Les clients de Rogers sont de plus en plus frustrés après le troisième jour sans service cellulaire ni Internet

Sur cette photo d’archive, un homme passe devant un magasin Rogers à Toronto. Rogers a déclaré samedi que le service avait été rétabli pour la plupart des clients après une panne pancanadienne la veille, mais certains clients signalent toujours des problèmes persistants avec leurs téléphones, Internet et les services de câble. (Galit Rodan / La Presse Canadienne – crédit image)

Après avoir attendu en attente pour parler avec un représentant de Rogers, Rosanna Minicucci n’est toujours pas plus près de savoir quand sa ligne terrestre, Internet et son service de télévision pourraient être rétablis.

“J’ai été mis en attente pendant cinq heures. Les gens appellent évidemment – il y a évidemment beaucoup de gens qui n’ont toujours pas de service”, a déclaré Minicucci, qui vit à Vaughan, au nord de Toronto.

Il est l’un des nombreux clients de Rogers qui ont déclaré à CBC News qu’ils avaient encore du mal à utiliser leur téléphone, Internet et d’autres services de Rogers plus de 48 heures après que la panne nationale de vendredi a causé des perturbations majeures, notamment aux lignes 911 et aux services bancaires.

Votre connexion Internet ou votre téléphone est-il toujours en panne après une panne de Rogers ? Nous voulons de vos nouvelles. Courriel ask@cbc.ca

Dans un communiqué publié dimanche après-midi, Rogers a déclaré que ses réseaux et systèmes sont presque entièrement opérationnels et que le service a été rétabli pour “la grande majorité” des clients.

“Nous sommes conscients que certains clients continuent de rencontrer des problèmes intermittents avec leurs services”, a déclaré Rogers.

La société n’a pas répondu aux questions sur le nombre de clients qui rencontrent encore des problèmes. Il a déclaré que ses équipes techniques s’efforçaient de résoudre les problèmes restants et que les clients concernés recevraient un crédit sur leurs comptes. Rogers n’a pas précisé le montant du crédit.

Il avait auparavant imputé la panne à une mise à jour de maintenance qui avait provoqué le dysfonctionnement de certains de ses routeurs tôt vendredi matin.

VOIR | Le PDG de Rogers s’excuse pour l’interruption massive du service et blâme la mise à jour de maintenance :

Certains clients de Rogers qui attendent depuis plus de deux jours le rétablissement du service se disent mécontents du manque de communication de l’entreprise et envisagent maintenant de changer de fournisseur.

En raison de la panne d’Internet vendredi, Minicucci n’a pas pu travailler à domicile comme d’habitude et, dimanche après-midi, il n’était pas sûr que son service serait rétabli à temps pour commencer à travailler lundi matin.

“Est-ce que je reste avec Rogers? Comment puis-je? Je ne fais pas confiance à leur service”, a-t-il déclaré.

Jen Dieleman, une conductrice DoorDash à London, en Ontario, a déclaré qu’elle ne pouvait pas travailler vendredi et samedi parce que son téléphone portable Rogers ne pouvait pas se connecter à l’application utilisée par les chauffeurs pour ramasser et livrer les commandes. Il a dit que son service était encore inégal dimanche.

“En ce moment, j’essaie de travailler à l’extérieur, mais il y a toujours des pépins et des problèmes”, a déclaré Dieleman, ajoutant qu’il n’était pas en mesure de prendre des commandes en raison de problèmes de données de téléphone portable.

À Whitby, à l’est de Toronto, Justine Creagmile et ses parents attendent toujours que leur téléphone résidentiel, Internet et le câble fonctionnent – ​​bien que le service ait été rétabli pour leurs voisins.

“Pour être honnête, c’est absolument frustrant”, a-t-il déclaré. “Nous sommes tous connectés au même câblage. Comment se fait-il que le leur fonctionne et pas le nôtre ?”

Creagmile a déclaré que sa famille n’avait pas eu de problèmes de dépannage “totalement chanceux” avec Rogers par téléphone et sur les réseaux sociaux, et que leur avenir en tant que clients de Rogers “dépend de ce que Rogers fait pour résoudre le problème”.

Matt Fratpietro/CBC

Matt Fratpietro/CBC

Le service continue, mais inégal

D’autres clients ont déclaré à CBC News que leur service semblait être de retour dimanche après-midi, mais qu’il restait inégal.

Adriano Burgo a déclaré que le Wi-Fi de son domicile de London, en Ontario, était “extrêmement lent”, tandis que ses appels sur son téléphone portable étaient interrompus et qu’il ne pouvait pas envoyer de messages.

Il a décrit la communication de Rogers avec les clients sur les problèmes en cours comme “très médiocre”, mais il n’était pas sûr de changer de fournisseur.

“Mon problème est que le marché est monopolistique, surtout à Londres”, a-t-il déclaré. “Nous n’avons pas vraiment beaucoup d’options en matière d’Internet et de câble.”

Les problèmes de Rogers ont également touché d’autres entreprises qui dépendent de son réseau, notamment le fournisseur de services Internet TekSavvy, qui a informé ses clients de l’Ontario et du Québec des problèmes persistants dimanche après-midi.

Andy Kaplan-Myrth, vice-président de TekSavvy, a déclaré dans un communiqué que des milliers de clients signalaient toujours des vitesses Internet lentes ou intermittentes ou avaient des difficultés à se connecter à Internet.

La société a conseillé aux clients d’essayer de redémarrer le modem et de contacter TekSavvy si les problèmes persistent.

Ottawa ordonne une rencontre avec les patrons des télécoms

Le ministre de l’Industrie, François-Philippe Champagne, rencontrera lundi le PDG de Rogers, Tony Staffier, et d’autres dirigeants des télécommunications pour “discuter de l’importance d’améliorer la fiabilité des réseaux à travers le Canada”, a indiqué le bureau de Champagne dans un communiqué.

Le communiqué ne précise pas quels autres dirigeants de l’entreprise assisteront à la réunion.

Champagne a qualifié l’interruption “d’inacceptable” et a déclaré qu’il avait exprimé ce point de vue directement à Staffier, a indiqué son bureau.

Leave a Comment