Les meilleurs quartiers de Québec

Québec est une ville décontractée avec une mentalité de grand village.

Considérée comme le berceau de l’Amérique du Nord française, elle est connue pour son quartier historique du Vieux-Québec, avec ses édifices des XVIIIe et XIXe siècles. Architecture française et anglaise du XIXe siècle et rues pavées. Québec abrite également l’un des hôtels les plus photographiés en Amérique du Nord, le Château Frontenac.

L’été, les gens affluent à Québec pour les festivals de musique et les événements sportifs. Des installations artistiques et des espaces urbains éphémères apparaissent partout dans la ville, et les Fêtes de la Nouvelle-France mettent en lumière le Québec du XVIIe siècle (alors connu sous le nom de Nouvelle-France). En hiver, le Carnaval de Québec offre une évasion festive des jours gris d’hiver alors que les bâtiments et les rues enneigés se transforment en un paysage hivernal magique.

Soutenir les petites entreprises locales est une partie importante de la vie ici, et la scène gastronomique florissante de Québec rivalise avec celle de Montréal.

Planifiez un voyage à Québec pour découvrir son histoire et son flair européen, mais restez pour explorer ses quartiers décontractés, sa culture française et son terroir local.

Découvrez les expériences les plus intrigantes du monde avec notre newsletter hebdomadaire livrée directement dans votre boîte de réception.

Présentation de Montréal et de Québec

Le Vieux-Québec (Haute-Ville) est le meilleur quartier pour faire du tourisme

Seule ville coloniale fortifiée au nord du Mexique, l’arrondissement historique du Vieux-Québec de 135 hectares (334 acres) a été déclaré site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985. Ce quartier comprend deux parties distinctes : la Haute-Ville et la Basse-Ville. La Haute-Ville (également connue sous le nom de quartier du Vieux-Québec) se situe au-dessus du cap Diamant et abrite les remparts, les églises, les monastères et les installations militaires de la ville.

Marchez jusqu’au sommet de la terrasse Pierre-Dugua-de-mons pour une vue panoramique sur le Vieux-Québec et le fleuve Saint-Laurent. Visitez la Maison de la littérature, une bibliothèque à couper le souffle construite dans une ancienne église dédiée à la préservation et à la promotion de la littérature française. Arpentez les remparts avec des canons et admirez la vue sur le vieux Québec depuis les anciennes portes de la ville.

La Haute-Ville est l’endroit idéal pour séjourner. Les hôtels sont généralement de style moderne-contemporain, et les maisons d’hôtes ont tendance à être de style québécois traditionnel, avec des boiseries lourdes et des antiquités. L’Hôtel Nomad et le Monastère des Augustines sont des options uniques dans la région.

Le magasinage de la rue du Petit Champlain est un incontournable lors de la visite de la Basse-Ville ©Andriy Blokhin / Shutterstock

Ne quittez pas Petit-Champlain (Basse-Ville) sans un souvenir

La basse-ville sous le cap (que Québecquise appelle le secteur sous le cap Diamant) est une fusion de deux petits quartiers : Petit-Champlain et Place-Royale. Ici, des maisons en pierre de style normand du XVIIIe siècle à trois étages avec des toits en métal colorés rouges, gris et bleus bordent les rues pavées. À Petit-Champlain, j’adore me promener dans les ruelles étroites et pavées et magasiner nourriture, chaussures et bibelots dans les boutiques tenues par des artisans québécois.

L’Escalier Casse-Cou, situé au coin de la rue de la Petit-Champlain et de la rue Sous le Fort, est une artère populaire qui relie les villes basses et hautes (au-dessus de la montagne). J’ai une relation amour-haine avec ces escaliers, qui sont une attraction touristique. J’adore la vue du Petit-Champlain du haut, mais je déteste les escaliers en bois glissants en hiver.

Regarder les gens à Place-Royale (Basse-Ville)

Place-Royale abrite le premier poste de traite et établissement fondé par Samuel de Champlain en 1608. La place publique abrite l’église Notre-Dame des Victoires (apparue à la fin de l’année Attrape-moi si tu peux), des boutiques de pierres précieuses et d’artisanat, ainsi qu’un café et quelques terrasses de restaurants. Place-Royale est également le lieu principal des Fêtes de la Nouvelle-France qui se tiennent chaque mois d’août. J’adore m’asseoir sur les marches de l’église, siroter du chocolat et regarder les touristes se promener, certains avec un guide et beaucoup avec leur téléphone pour prendre des photos des bâtiments en pierre de style normand du XVIIIe siècle.

Située à l’intersection de la rue Saint-Pierre et de la rue Sous le Fort, la Batterie Royale est un endroit calme pour se détendre à l’ombre d’un arbre. En bas de la rue d’ici, sur la rue Saint-Pierre, se trouvait la première entreprise appartenant à une femme en Nouvelle-France, dirigée par Marie-Anne Barbel de 1745 à 1748. Aujourd’hui, sa voûte en pierre abrite le Pub l’Oncle Antoine, mon endroit préféré. Commandez de la soupe à l’oignon française (célèbre ici) et du whisky à l’érable pendant que vous appréciez le personnel enjoué.

Vieux port de Montréal
Le quartier du Vieux-Port est un endroit idéal pour acheter de l’art et des antiquités ©DanyMerc/Getty Images

Visitez le Vieux-Port Vieux-Port pour l’art et les antiquités

Le quartier du Vieux-Port fait partie de l’arrondissement historique du Vieux-Québec et abritait autrefois de nombreuses banques de la ville. Le Musée de la Civilisation est l’un des meilleurs musées de la ville, avec une exposition permanente qui met en valeur la vie au Québec, y compris la vie autochtone.

Vous y trouverez une abondance de galeries d’art et de magasins d’antiquités (dont beaucoup étaient autrefois des banques), et chaque été, les galeries du quartier organisent une promenade artistique sur la rue du Sault-au-Matelot. Derrière cette rue piétonne se trouve une allée de marches en bois et de trottoirs appelée rue Sous le cap. C’est mon moyen préféré d’éviter les foules en été et mène à la porte arrière du Buffet de l’Antiquaire. Au 18e siècle, les eaux du fleuve Saint-Laurent clapotaient ici à l’arrière des maisons (vers la rue du Sault-au-Matelot aujourd’hui) et les habitants durent construire des cabanes contre le roc à la place. Des passerelles en bois ont été construites au-dessus de la rue étroite reliant les hangars à leurs maisons. Aujourd’hui, c’est une ruelle où les résidents se garent, mais les trottoirs et les escaliers en bois demeurent, un rappel silencieux des débuts de Québec.

Se restaurer à Saint-Roch

St-Roch est le quartier où je me rends lorsque la saison touristique bat son plein. Sa proximité avec le Vieux-Québec facilite son accès à pied et abrite également certains de mes restaurants et cafés préférés. J’aime l’ambiance de cette partie de Québec; c’est dynamique et plein de jeunes Québécois qui cherchent à se faire un nom.

St-Roch abrite des microbrasseries et quelques-uns des meilleurs restaurants de Québec, dont les primés Battuto et l’Affaire est Ketchup. On me retrouve souvent au Café Saint-Henri microtorrèfacture, que j’adore pour ses tables communes, son riche château de chocolat et ses magnifiques beignets. Quand j’ai envie d’une infusion froide, j’écris depuis la table du Maelström, qui se transforme en bar à cocktails la nuit. Clocher Penché est l’un de mes bistrots français préférés, et tandis que la tour de fruits de mer de JJacques est “meh”, ses cocktails speakeasy sont délicieux. Nina Pizza Napolitaine est également une indulgence préférée.

Deux personnes discutent devant un pub du quartier Saint-Jean Baptiste
Le quartier St-Jean-Baptiste est un endroit idéal pour découvrir des bars et des restaurants © Kristi Blokhin / Shutterstock

Aller à la ville de Saint-Jean-Baptiste pour la nuit

Si vous suivez la rue Saint-Jean, passez les anciennes portes de la ville et traversez le boulevard Honoré-Mercier, vous vous retrouverez dans le quartier de St-Jean-Baptiste. Les magasins et les restaurants abondent ici, mais les bars et les pubs font partie intégrante du caractère du quartier. Pour une pause poutine après l’apéro, arrêtez-vous au Snack Bar Saint-Jean, ouvert jusqu’à 4 h du matin.

Le Drague Cabaret Club, le meilleur et le plus ancien bar LGTBQAI+ de la ville, est un club accessible à tous. Sirotez des boissons sur la terrasse ou dansez de pièce en pièce à l’intérieur. Si vous partez en week-end, vous pouvez assister à un spectacle de dragsters.

Le Nelligan’s Pub est un petit bar irlandais avec des murs en briques, des poutres en bois et une gamme impressionnante de whiskies. J’adore le Bar Sacrilège pour sa bière, sa musique live et ses partenariats gastronomiques avec des restaurants à proximité. Un autre favori est Le Poject avec son plafond voûté et sa délicieuse carte de plats.

Plongez dans l’art et la culture à Montcalm

Le quartier Montcalm est axé sur l’art et la culture. La tristement célèbre bataille entre les Français et les Anglais a eu lieu ici en 1759 sur les plaines d’Abraham. En moins de 30 minutes, les Anglais ont gagné et la lutte du Québec pour préserver sa langue et sa culture a commencé. Les plaines d’Abraham demeurent le point central de Montcalm. En été, l’un des plus grands festivals de musique au Canada, le Festival d’été de Québec, a lieu ici. C’est un festival passionnant où des artistes de renommée mondiale tels que Lady Gaga, Snoop Dogg, Three Days Grace et d’autres se produiront.

Adjacent au plateau se trouve le Musée national des beaux-arts de Québec (MNBAQ), qui expose des œuvres d’artistes célèbres du Québec et du reste du monde. Sur la Grande-Allée et l’avenue Cartier, vous trouverez des restaurants et des bars aux terrasses estivales animées. Le Grand Théâtre de Québec est une salle de béton et de verre de style moderne qui accueille des opéras, des symphonies et des ballets, ainsi que des musiciens et des comédiens.

Leave a Comment