Une enseignante de Pine River-Backus ajoute des animaux en peluche à son programme de livres gratuits – Pine and Lakes Echo Journal

PINE RIVER – Linda Henkel, une ancienne enseignante de l’école Pine River-Backus à Pine River, a récemment commencé à offrir des “copains de lecture” aux enfants qui s’arrêtent chez elle derrière le marché familial de Pine River pour acheter des livres.

Henkel, qui a pris sa retraite de l’enseignement en 2021 après 47 ans, a continué à promouvoir l’alphabétisation depuis son domicile. Là, avec l’aide d’anciens collègues, il a fondé la Henkel Book House – deux petites boîtes de livres résistantes aux intempéries. Les livres sont gratuits pour les enfants qui veulent lire.

Lorsque la pandémie a frappé, nous avons été tellement bénis car il a pu lire avec Miss Henkel sur FaceTime parce qu’elle était son professeur cette année-là. Ça n’a jamais fini. Du patio au porche, puis à FaceTime quand l’hiver arrive et ils continuent à lire. Son amour de la lecture le soutiendra pour le reste de sa vie.”

Anna Smith

Maintenant, environ un an plus tard, elle a ajouté des tas d’animaux en peluche, gratuits pour les enfants qui veulent un livre et quelqu’un à qui lire. C’est en quelque sorte une extension du programme de lecture de son école. Là, chaque élève qui lisait 20 livres pouvait ramener chez lui un animal en peluche.

« Je me suis dit, qu’est-ce que je vais faire de tous les animaux en peluche que j’avais dans le programme de lecture ? » dit Henkel. “J’ai opté pour des livres gratuits, des peluches gratuites. J’ai ajouté une petite pancarte qui dit : “Emmène-moi à la maison pour que je sois mon ami”. Il y a peut-être un mois, j’ai commencé à les mettre ici.”

J’ai opté pour des livres gratuits, des peluches gratuites. J’ai ajouté un petit panneau qui dit “Ramenez-moi à la maison pour être mon ami”.

Linda Henkel

Il sort environ 64 animaux en peluche chaque jour et les ramène la nuit ou lorsque le mauvais temps se profile à l’horizon. À la fin de la journée, il y a généralement 10 à 15 animaux de moins sur le banc.

“Je ramasserais ces animaux en peluche lors d’une vente de garage, ou ils sont en vente au magasin”, a déclaré Henkel. “Maintenant, j’en ai tellement que je dois m’en débarrasser.”

Henkel est un compagnon de lecture de certains de ses étudiants, dont Keyandre Smith. Keyandre a longtemps apprécié les incitations de sa peluche.

“J’ai environ 50 ans, donc je me sens un peu mal”, a déclaré Keyandre avec un sourire.

La mère de Keyandre, Anna Smith, a déclaré que Henkel était la raison pour laquelle son fils est un lecteur vorace aujourd’hui. Smith, Keyandre et Henkel se souviennent tous quand il a lu plus de 130 livres dans sa classe une année.

“J’aimerais lui rendre hommage pour ses excellentes compétences en lecture, mais c’est Miss Henkel”, a déclaré Smith. “Il a commencé avec Keyandre quand il était en première année. En peu de temps, il a atteint son niveau de lecture bien au-dessus. L’année suivante, il n’a pas pu lire avec lui tous les jours”,

Keyandre a été quelque peu déçu de ne plus avoir à prendre de cours avec Henkel. Smith a dit qu’elle avait peur d’avoir des difficultés de lecture pour pouvoir passer du temps dans la classe de Henkel. Bien qu’il ait immédiatement abandonné la classe de Henkel, ils restent toujours en contact aujourd’hui, cinq ans plus tard et malgré sa retraite.

“Lorsque la pandémie a frappé, nous avons été tellement bénis car il a pu lire avec Miss Henkel sur FaceTime parce qu’elle était son professeur cette année-là”, a déclaré Smith. “Ça n’a jamais cessé. De la terrasse au porche, puis FaceTime quand l’hiver arrive et ils continuent à lire. L’amour de la lecture la soutiendra pour le reste de sa vie.”

Le livre préféré de Keyandre est “Black Beauty”. Ils travaillent actuellement sur le livre “Titanic”. Smith a déclaré que Keyandre avait tous les animaux en peluche de Henkel sur une étagère à côté de son lit.

Keyandre fait la lecture à Henkel presque tous les jours, parfois en personne mais souvent via FaceTime. Lorsque Henkel n’est pas disponible, il fait la lecture à son animal en peluche.

“Je lis 120 minutes chaque semaine”, a déclaré Keyandre.

Malheureusement, le dimanche 3 juillet, vers 14 heures, des bancs ont été volés dans le hall d’entrée de Linda Henkel.

Henkel utilise les bancs non seulement comme un endroit pour ranger des animaux en peluche gratuits, mais aussi comme un endroit où les enfants peuvent s’asseoir et lire des livres de sa sélection.

Au bas des bancs se trouve le nom de Henkel. Il espère que quelqu’un ayant des informations rendra les bancs ou aidera la police à les retrouver. Toutes les informations doivent être transmises au service de police de Pine River.

Travis Grimler est rédacteur pour l’hebdomadaire Pineandlakes Echo Journal de Pequot Lakes/Pine River. Il peut être joint au 218-855-5853 ou travis.grimler@pineandlakes.com.

Leave a Comment