Les Yukonnais ruraux perdent Internet – Yukon News

Des centaines de Yukonnais dans les régions rurales perdront Internet alors que le gouvernement fédéral dépense simultanément des millions pour mettre d’autres régions à niveau.

Neil Fletcher demande aux gouvernements de travailler avec le fournisseur de services Internet Xplornet pour nous garder connectés, étant donné le manque d’options.

“Nous ne demandons pas que la lune soit au bout d’un bâton”, a-t-il déclaré le 28 juin via Skype.

“S’il vous plaît, ne nous éteignez pas car il n’y a pas d’alternative.”

Dans un avis du 9 juin envoyé à certains clients et transmis NouvellesXplornet a annoncé qu’il mettra fin aux services Internet le 31 décembre.

“Vous recevez actuellement un service Internet d’un réseau satellite qui sera bientôt interrompu”, indique l’avis.

L’avis donne aux clients deux options : aucun frais d’installation pour passer à d’autres services Xplornet et aucune aide pour identifier d’autres fournisseurs de services dans la région.

Le gouvernement du Yukon a dit Nouvelles On estime que 290 clients du Yukon sont touchés, bien que cela ne reflète pas le nombre réel de personnes qui en dépendent.

Fletcher et sa femme utilisent le service à des fins professionnelles et personnelles. Il vit hors réseau et hors route dans une cabane en rondins sur les rives du fleuve Yukon à environ 70 kilomètres au sud de Dawson City. Il n’y a pas de service cellulaire ou de ligne fixe pour qu’il reste connecté.

En tant que propriétaire d’une petite entreprise et membre du conseil d’administration de la Tr’ondëk Hwëch’in Development Corporation, Fletcher a déclaré qu’elle dépendait d’Internet pour appeler et déposer des rapports, ainsi que pour effectuer des opérations bancaires, obtenir des services médicaux et communiquer avec sa famille et ses amis.

“Ce qui est fou, c’est qu’il n’y a aucune raison réelle pour laquelle Xplornet ne peut pas continuer ce service, et c’est le nœud du problème ici”, a déclaré Fletcher.

“Le point pour nous est que nous devons le résoudre – et rapidement.”

Entre-temps, le gouvernement fédéral a annoncé le 2 juin que « chaque foyer » de l’Île-du-Prince-Édouard bénéficiera d’un accès Internet haute vitesse grâce à un partenariat fédéral-provincial de 20 millions de dollars.

Le 3 juin, le gouvernement fédéral s’est engagé à verser 55 millions de dollars pour fournir Internet haute vitesse à près de 11 000 foyers dans l’État du Nouveau-Brunswick.

Les gouvernements fédéral et albertain ont annoncé le 20 juin que près de 500 000 $ serviront à fournir Internet haute vitesse à 280 foyers de West Bragg Creek, en Alberta.

Les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé le 17 juin qu’ils avaient investi plus de 1,1 million de dollars pour offrir l’Internet haute vitesse à 1 171 foyers ruraux du Québec.

Pour le Yukon, Fletcher a déclaré que la différence entre la lenteur actuelle de la connexion Internet et l’absence de connexion Internet changeait sa vie.

“Cela semble injuste”, a-t-il déclaré.

Dans une déclaration par e-mail du 29 juin, un représentant de la société a déclaré que le service prendrait fin car l’équipement de la station au sol a atteint la fin de sa durée de vie prévue et ne peut être remplacé ou mis à niveau.

Le représentant a expliqué que Xplornet avait annoncé il y a deux ans que le service à un « petit nombre » de clients prendrait fin le 31 décembre 2020. Cette décision a été renversée à l’époque et le service a été prolongé de deux ans afin de mieux servir les clients et les clientes. leur donner suffisamment de temps pour trouver des options alternatives, a déclaré le représentant.

La société a déclaré que près de la moitié des clients concernés sur le territoire disposaient de solutions alternatives.

“Nous avons commencé à rappeler au reste de nos clients ce changement afin qu’ils puissent se familiariser avec d’autres options de service en temps utile avant le gel de l’hiver”, indique le communiqué.

Luka Vujic, attaché de presse au bureau du ministre du Développement économique rural, Gudie Hutchings, a déclaré dans un communiqué du 29 juin que le gouvernement fédéral “reconnaît que l’accès à Internet haute vitesse n’est plus un luxe; c’est une nécessité”.

“Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires pour résoudre ce problème”, a déclaré Vujic.

Vujic a déclaré que les gouvernements fédéral et territorial tentent d’éviter les interruptions de service aux Yukonnais.

“Toutes les options sont disponibles pour trouver une solution rapide et s’assurer que les Yukonnais ne sont pas laissés pour compte.”

La déclaration montre que les fédérations ont dépensé plus de 58 millions de dollars dans des projets de connectivité au Yukon depuis 2015.

Krysten Johnson, qui travaille dans le domaine des communications pour le ministère de la Voirie et des Travaux publics du Yukon, a reconnu dans un courriel du 28 juin que « bien que la gestion, la réglementation et la prestation des services par satellite relèvent en dernier ressort du gouvernement du Canada, le gouvernement du Yukon comprend l’importance de connectivité dans le monde entier, dans les régions rurales du Yukon, et continue de défendre les intérêts des Yukonnais du mieux que nous pouvons.

“Alors que nous avons été informés que Starlink serait disponible pour les Yukonnais cette année, nous avons maintenant appris que la disponibilité de Starlink pour le Grand Nord a été retardée jusqu’en 2023”, indique le communiqué de Johnson.

La déclaration note que le ministre Nils Clarke a repris contact avec son homologue fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique pour faire part de ses préoccupations concernant la fin des services compte tenu des alternatives limitées disponibles.

Contactez Dana Hatherly à dana.hatherly@yukon-news.com

Leave a Comment