‘Neon White’ est l’un des meilleurs jeux de 2022

Espace réservé lors du chargement des actions d’article

Le speed running, l’art de terminer un jeu vidéo le plus rapidement possible, est merveilleux à regarder. Un bon sprinter traverse le jeu comme un katana dans du beurre, passant des combats complexes et des énigmes avec une douceur agréable. Mais la meilleure partie des événements de speedrunning – comme les jeux d’été actuels Done Quick ou Awesome Games Done Quick – n’est pas strictement l’action d’une rapidité aveuglante. Il s’agit plutôt d’écouter les coureurs expliquer méthodiquement comment ils ont réussi à manquer d’énormes morceaux du parcours prévu du jeu.

Le processus de glissement au-delà des limites de niveau dans les mondes déformés et homogènes entre les deux est exaltant, l’aboutissement de centaines d’heures de jeu éducatif. En comparaison, la course elle-même est un tour d’honneur. “Neon White” est un jeu de plateforme à la première personne censé jouer comme ça. Il fait un travail magistral pour vous faire sentir comme le génie qui a inventé les sauts sur lesquels les speedrunners s’appuient dans les jeux populaires – même si vous êtes vraiment nul.

En surface, “Neon White” parle de White, un assassin amnésique qui rivalise avec d’autres assassins pour tuer des démons et échapper à l’enfer. Mais au cœur du jeu se trouve la vraie relation entre le joueur et le niveau individuel. Au début de chaque course d’obstacles fulgurante – dont beaucoup peuvent durer moins de 30 secondes – l’objectif est simplement de tuer tous les démons et d’atteindre la ligne d’arrivée. Dans son service, vous pouvez utiliser divers objets sous forme de cartes qui agissent soit comme des armes tueuses de démons, soit comme des objets jetables. L’un vous permet de faire un double saut, l’autre vous permet de vous écraser avec un coup de pied de cratère, et ainsi de suite. La clé pour optimiser les temps de jeu est de jouer avec la main spécifique qui vous est distribuée à chaque niveau – et de comprendre comment l’utiliser de manière créative.

Une introduction au speedrunning, la sous-culture apparemment intimidante du jeu

Ce n’est qu’après avoir battu le niveau pour la première fois qu’il devient la forme la plus sublime. À ce stade, un cadeau naît quelque part dans le parcours – que vous pourrez ensuite offrir à un autre personnage pour approfondir votre relation avec lui. Vous pouvez ensuite rejouer le niveau pour essayer de déterminer l’emplacement du cadeau. Ce simple changement transformera complètement n’importe quel endroit. Du coup, ce n’est plus une question de sprint, de tir et de coupe ; au lieu de cela, vous êtes chargé d’utiliser le tableau de cartes spécifique de chaque région pour contourner le chemin principal que le cadeau ne prend jamais.

Les cadeaux sont presque toujours placés non pas pour révéler les secrets les mieux cachés du niveau, mais pour vous faire réfléchir. Si vous avez déjà utilisé des cartes qui vous propulsent vers l’avant à une vitesse fulgurante pour jouer entre ennemis au sol sur votre chemin vers la ligne d’arrivée, vous découvrirez peut-être un cadeau placé au point le plus élevé du niveau qui se traduit par des moments eureka. . Si le cadeau est en place, celui-ci devoir toi aussi tu peux y monter. Et si vous pouvez utiliser des cartes pour sauter aussi haut dans un niveau, vous pouvez probablement conserver ces cartes et grimper aussi haut presque n’importe où ailleurs dans le niveau. Et si vous pouvez trouver l’endroit idéal pour sauter quelques pistes et passer à autre chose, vous pouvez peut-être continuer sauter un demi-niveau.

Mais tout cela est théorique, bien sûr. Ensuite, vous exécutez à nouveau le niveau avec votre nouvelle théorie à l’esprit. Et encore. Et encore. Vous ajustez et optimisez – ou peut-être vous rendez-vous compte que vous vous êtes cogné la tête contre un mur et que vous recherchez un nouvel itinéraire. Enfin, tout s’enclenche. Vous tirerez chaque torsion, tourner et vous épanouir et as en moins de 17 secondes pour remporter la médaille. Vous êtes un roi, peut-être même un dieu. De plus, vous avez encore 120 niveaux à parcourir et tout le monde dans le monde passe en quelque sorte un meilleur moment que vous.

Les meilleurs jeux vidéo de 2022 à ce jour

Cela peut sembler beaucoup de travail, mais ce n’est pas le cas. Chaque étape du processus est soigneusement calibrée pour engager les centres de plaisir de votre cerveau – et non dans le sens bon marché et insensé que vous pourriez associer, par exemple, aux tireurs de butin ou aux jeux mobiles. Dans Neon White, vous pouvez passer de tâtonner maladroitement à travers un niveau pour la première fois à battre ses sections les plus complexes par pure mémoire musculaire le 20 ou le 30. Plus important encore, vous pouvez sentir ce progrès. Les niveaux sont si courts et intelligemment conçus que même lorsque vous l’aurez enfin maîtrisé, vous vous souviendrez de vos premiers pas à la Bambi.

En plus de cela, vous vous sentez comme un sprinter diabolique le faisant. C’est l’illusion centrale du jeu – cela me rappelle le portail classique de casse-tête à la première personne de Valve en 2007, mais avec un plus grand degré de liberté. Ce jeu vous donnait régulièrement l’impression d’être la personne la plus intelligente de la planète à mesure que vous maîtrisiez progressivement le langage de votre jeu basé sur un portail, même si vous ne résolviez qu’une série d’énigmes linéaires. De même, les sauts et les raccourcis de “Neon White” sont intégrés à la conception de chaque niveau, mais ils sentir ruse.

Vous passez constamment par-dessus, en dessous et à travers des obstacles qui semblent être conçus pour vous garder fermement sur la bonne voie. Découvrir un nouveau saut – qui se produit constamment et avec une procession de nouvelles cartes pour élargir l’espace des possibilités – donne l’impression d’avoir défié la volonté d’un suzerain invisible, même si ce boss était absolument censé tout comprendre pour vous. . C’est un tour de magie en flat design qui continue de me tromper, même si j’ai repéré cette main il y a plusieurs heures.

C’est cette formule simple mais parfaitement exécutée qui place “Neon White” bien au-delà de l’année en termes de quantité de grands jeux vidéo, mais de qualité si l’on considère les changeurs de paysage comme “Elden Ring” et les joyaux indépendants. comme “Citizen Sleeper”. Aussi cliché que cela puisse paraître, la récompense dans le film “Neon White” est le voyage. Et passer par tous les niveaux précédents et battre à plusieurs reprises les meilleurs temps de vos amis.

Leave a Comment