Célébrez le départ à la retraite d’Internet Explorer avec une petite participation dans MSFT

Source : Peteri / Shutterstock.com

Basée à Washington, DC, Microsoft (NASDAQ :MSFT) est connu pour fournir Office, Teams, Skype et d’autres produits logiciels, ainsi que des services de cloud computing et d’intelligence artificielle (IA). Dans n’importe quelle entreprise de technologie météorologique, il serait difficile pour les investisseurs de faire beaucoup mieux que les actions MSFT.

Certains détracteurs peuvent appeler Microsoft une entreprise héritée parce que cela fait si longtemps. Autrefois considérée comme une société de logiciels risquée et à la pointe de la technologie, Microsoft pourrait désormais être dissuadée par de jeunes investisseurs cherchant ailleurs l’excitation.

C’est dommage, car Microsoft n’est pas la seule entreprise à nous avoir apporté Internet Explorer, parfois stupide. Alors que l’entreprise emmène enfin cet ancien navigateur dans le passé, il est temps de réévaluer le statut de Microsoft en tant que pionnier de la technologie dans les années 2020.

Tiker L’entreprise Prix
MSFT Microsoft Corporation 253,38 $

Qu’advient-il du partage MSFT ?

Dans ces circonstances, les actions de MSFT ont jusqu’à présent bien résisté en 2022. Après tout, en raison d’une inflation élevée, de problèmes de chaîne d’approvisionnement et d’une réserve fédérale agressive, la route des actions technologiques est en cours.

Peut-être pouvons-nous pardonner à Microsoft si son stock est passé de 335 $ à 245 $ cette année. L’argent ici est que le ratio cours/bénéfice de Microsoft pour les 12 derniers mois est tout à fait raisonnable à 26,44. De plus, les investisseurs fidèles de l’entreprise peuvent gagner un rendement de dividende annuel à terme de 1 %.

Cependant, les traders du millénaire et de la génération Z peuvent se demander pourquoi ils devraient lutter avec les actions MSFT. Ils peuvent se moquer d’Internet Explorer, que Microsoft a retiré à peine 27 ans plus tard. Est-ce que Microsoft se souvient uniquement de cet ancien navigateur ?

Définitivement pas. Microsoft a une variété d’intérêts commerciaux axés sur la technologie qui vont au-delà des navigateurs. L’un des plus remarquables est le produit et service cloud Azure de Microsoft. Prétendument Crédit Suisse L’analyste Phil Winslow pense que Microsoft sera en mesure de développer Azure “plus vite et plus gros” que ne le prévoit Wall Street.

Winslow s’attend à ce qu’Azure connaisse une croissance de près de 41 % d’ici 2025. Dans cet esprit, Winslow espère qu’Azure « stimulera la croissance continue de Microsoft et une augmentation significative des estimations consensuelles ».

Faire face aux menaces et fédérer les équipes

Toujours pas convaincu ? Aucun problème. Microsoft est également à l’aventure dans deux segments techniques modernes qui n’ont rien à voir avec Internet Explorer.

Tout d’abord, Microsoft envisage d’acquérir une société d’analyse et de recherche sur les cybermenaces Miburō. La société, spécialisée dans la détection et la réponse aux opérations d’information externes, “permet à Microsoft d’étendre ses capacités de détection et d’analyse des menaces”.

De plus, Microsoft se lance vigoureusement sur le marché de la gestion de la relation client (CRM) avec Viva Sales. Comme un coach de vente IA, Viva Sales donne aux vendeurs la possibilité de “se connecter davantage avec leurs clients, ce qui se traduit par des clients plus personnalisés et des transactions plus rapides”.

Certes, Microsoft n’est pas un leader en matière de cybersécurité ou de CRM. Néanmoins, Microsoft est bien écrit et jouit d’une grande réputation et d’un grand respect. Ainsi, l’entreprise peut être un concurrent douteux sur ces marchés de niche.

Ce que vous pouvez faire avec une action MSFT

Certaines personnes aiment dire “bonne version” à Internet Explorer. Cependant, les investisseurs ne doivent pas être sceptiques ou cyniques. Au lieu de cela, ils peuvent célébrer les futurs efforts de Microsoft.

De plus, Microsoft offre un dividende décent et les actions de la société offrent une bonne valeur à leur prix actuel. L’important ici est que les investisseurs de tous âges puissent détenir en toute confiance des actions MSFT à long terme, car Microsoft reste plus moderne que jamais.

Microsoft gagne actuellement mon “B” dans ma catégorie. Classeur de portefeuille.

A la date de publication, Louis Navellier occupait un poste de longue date au sein du MSFT. Louis Navellier ne détenait (ni directement ni indirectement) aucune autre position sur les titres mentionnés dans cet article.

Le chercheur d’InvestorPlace responsable de cet article ne détenait, ni directement ni indirectement, aucune position sur les titres mentionnés dans cet article.

Leave a Comment