Caractéristiques du jeu vidéo de voiture et comment elles augmentent les accidents de conduite dispersés

Les accidents de voiture dus à la distraction au volant ne sont pas un phénomène nouveau sur les routes des États-Unis. Des études ont montré que la conduite déroutante est l’une des causes les plus fréquentes d’accidents chez les conducteurs de tous âges dans les États. Beaucoup de choses peuvent complètement distraire le conducteur, de l’envoi de messages, d’appels téléphoniques au GPS.

Il y a tellement de choses sur la route qui distraient déjà les conducteurs, et la dernière chose dont les conducteurs ont besoin est la possibilité de jouer à des jeux vidéo tout en conduisant. Avec la dernière mise à jour logicielle de Tesla Model 3, les conducteurs peuvent jouer à des jeux tout en voyageant. Cela peut entraîner un risque plus élevé que les conducteurs de ces véhicules ne prêtent pas toute leur attention à la route, ce qui pourrait entraîner un accident.

Les fonctionnalités du jeu vidéo Tesla et les problèmes de sécurité qu’elles soulèvent

Avant la récente mise à jour logicielle, les occupants des voitures Tesla ne pouvaient jouer à des jeux vidéo que lorsque le véhicule était garé. Les jeux sont automatiquement désactivés lorsque la voiture roule. Cependant, avec la dernière mise à jour, les jeux vidéo sont également autorisés dans un véhicule en mouvement et peuvent être joués sur l’écran tactile central de la voiture.

Pour démarrer le jeu, les occupants n’ont qu’à confirmer qu’ils ne conduisent pas. Cette fonctionnalité a été implémentée pour s’assurer qu’elle ne joue pas le pilote du jeu. Cependant, il n’existe actuellement aucun moyen clair de déterminer si un joueur est un passager et non un conducteur.

Même si un passager joue à un jeu vidéo pendant que la voiture roule, cela peut distraire le conducteur d’une manière ou d’une autre. Bien que cette fonctionnalité puisse rendre la conduite d’une voiture Tesla plus agréable pour les passagers, elle augmente également le risque de conduite distribuée et met les occupants et les autres conducteurs en danger.

Les efforts déployés par la Direction Nationale de la Sécurité Routière Administration (NHTSA) pour répondre aux préoccupations

Après que le New York Times a partagé des informations sur une mise à jour du jeu vidéo Tesla Model 3, la NHTSA a annoncé son engagement en faveur de la sécurité routière et a annoncé qu’elle était en pourparlers avec Tesla pour examiner une récente mise à jour logicielle. Tesla a également annoncé qu’elle examinait une mise à jour logicielle et que les occupants de la voiture ne pourront plus jouer à des jeux vidéo pendant que le véhicule est en mouvement.

Ce n’est pas la seule fois que la NHTSA a dû intervenir pour la sécurité des fonctions du véhicule de Tesla. Dans le passé, l’agence avait remarqué d’autres caractéristiques des voitures Tesla, telles que l’installation d’un grand écran de divertissement, d’un mode de conduite entièrement autonome et d’un système de pilotage automatique. Des clients inquiets se sont plaints de ces fonctionnalités.

La gestion distribuée est-elle répandue ?

De nombreuses activités modifient la liste des conduites déroutantes, et de nombreux conducteurs s’adonnent à ces activités en conduisant. Des statistiques récentes sur les accidents de la route montrent que le nombre d’accidents dus à la conduite distribuée est d’environ 10 %. En y regardant de plus près, cependant, on peut voir que le pourcentage est nettement plus élevé, car de nombreux accidents qui ont pu interférer avec le changement d’horaire sont considérés comme une conduite négligente.

Certaines activités qui déroutent les conducteurs comprennent ::

  • Envoi de SMS
  • Passer des appels
  • Vérification de la carte
  • Agitation avec la stéréo
  • Se maquiller

Preuve de responsabilité dans un accident distribué

Avant qu’un demandeur puisse déposer et recevoir une indemnisation pour des blessures, il ou elle doit prouver que le dommage a été causé par la négligence d’une autre personne. En cas d’accident de voiture, tous les conducteurs ont l’obligation de conduire leur véhicule en toute sécurité devant les autres conducteurs. L’incapacité d’un conducteur à faire attention, causant des blessures à un autre, le rend responsable.

Si la personne lésée prouve que le conducteur a agi par négligence dans l’accident porté à sa connaissance, elle doit une indemnisation au contrevenant. Cependant, afin de prouver la négligence, le demandeur doit fournir des preuves. Les preuves peuvent inclure des témoignages, des photographies, des appels téléphoniques et des courriels de passagers ou de passants.

Avoir un accident peut être traumatisant. Toutes les victimes d’accidents ne peuvent pas gérer les détails d’un accident. Par conséquent, travailler avec un avocat spécialiste des accidents peut aider la victime à soulager le stress lié au dépôt d’une réclamation en lui donnant le temps de se concentrer pleinement sur son rétablissement.

“Un avocat spécialiste des accidents de voiture vous aidera à gérer votre dossier et à traduire le coupable en justice”, a-t-il déclaré. Jean Cooper À propos des avocats de Cooper Hurley Injury. “Engager un avocat pour vous aider dans votre dossier augmentera vos chances de vous remettre de l’accident.”

Actions suite à un accident dispersé

Ce que vous faites après un accident dispersé peut grandement contribuer à déterminer la rapidité avec laquelle vous vous rétablissez et votre capacité à vous remettre de l’accident. Si vous avez un accident dû au contrôle distribué, vous pouvez faire ce qui suit.

  • Consultez un médecin: Votre bien-être physique doit être votre priorité. Par conséquent, votre première réaction après un accident de voiture est de vérifier les blessures, après quoi vous appelez le numéro d’urgence. Si vous faites vérifier votre médecin, vous pouvez être assuré d’un traitement adéquat et prévenir de futures complications.
  • Obtenez une preuve : Vous avez besoin de preuves pour plaider votre cause, alors obtenez autant de preuves que possible. Vous pouvez compter sur la police pour rassembler ces preuves. Cependant, s’ils ne sont pas sur les lieux, faites de votre mieux pour prendre des photos de vos blessures, des dommages à la voiture et de tout ce qui pourrait vous aider à préparer votre dossier.
  • Échangez des informations avec un autre conducteur : Les informations pertinentes incluent l’adresse de contact, les numéros de téléphone, le numéro de plaque d’immatriculation et les informations d’assurance.
  • Contactez un avocat spécialiste des accidents : Les connaissances d’un avocat spécialiste des accidents de voiture peuvent vous aider à établir une demande d’indemnisation solide en prouvant votre culpabilité dans un accident. Naviguer dans le processus de blessure sans avocat peut être écrasant pendant le rétablissement.
  • Dites-le à votre compagnie d’assurance: Après avoir contacté un avocat, contactez votre compagnie d’assurance pour fournir les informations requises.

Date d’expiration

Bien que vous puissiez avoir un cas légitime qui vous donne droit à une indemnisation, vous devez déposer une réclamation dans un délai de prescription qui varie d’un État à l’autre. C’est pourquoi il peut être si important de contacter un avocat spécialiste des accidents de voiture, car ce sont des experts du calendrier spécifique de votre état. Cependant, la plupart des pays accordent une période de 2 à 3 ans après laquelle la victime perd son droit de déposer une plainte. Il est idéal de déposer une réclamation immédiatement après un accident. Cependant, votre avocat vous conseillera sur la meilleure façon.

En bout de ligne

Les accidents de voiture peuvent affecter la victime physiquement, financièrement et émotionnellement. Cependant, si la négligence d’un autre conducteur entraîne des blessures, vous pouvez déposer une réclamation en dommages-intérêts avec l’aide d’un avocat spécialisé dans les accidents de voiture.

Leave a Comment