La vache devient partie intégrante des rituels de Tirumala Dernières nouvelles de l’Inde

Tirumati Tirastati Devasthanams (TTD), qui gère le temple Lord Venkateshwara dans le district de Tirupati dans l’Andhra Pradesh, a fait des vaches une partie intégrante de la vie dans les montagnes sacrées de Tirumala.

Depuis un an, tout ce qui est offert à la divinité régnante – lait, caillé, ghee, céréales, légumineuses, légumes – est le produit des vaches. Le célèbre “Entrepôt de Tirumala”, que les fidèles achètent comme un cadeau de Dieu, est désormais fabriqué uniquement à partir de produits de la vache.

“La promesse que nous obtenons de faire ‘Naivedyam’ (sacrifice à Dieu) est cultivée dans des champs qui n’utilisent que du fumier organique à base de bouse de vache et d’urine. De la même manière, tous les autres produits agricoles, tels que les légumineuses, les épices, les arachides, la canne à sucre, sont cultivés uniquement de manière biologique », a déclaré YV Subba Reddy, président du TTD Trust Board, au Hindustan Times.

Il a dit que même seuls les vaches et les bœufs sont utilisés dans l’élevage. En octobre 2021, TTD a signé un protocole d’accord avec Rythu Sadhikara Samith (AP Farmers ‘Empowerment Organization) d’Andhra Pradesh et le Département national de l’agriculture biologique pour encourager l’agriculture biologique dans les champs produisant des produits agricoles pour le temple de Tirumala.

Bien que l’abattage des vaches ait été interdit dans l’Andhra Pradesh en 1977, les éleveurs ont vendu les vaches infertiles (après l’arrêt de la production laitière) à des intermédiaires, qui les ont à leur tour transportés vers les abattoirs.

“Nous voulions mettre fin à cette pratique parce que la vache est un animal sacré. Ainsi, en octobre de l’année dernière, le gouvernement de l’État, dirigé par le Premier ministre YS Jagan Mohan Reddy, a eu l’idée de se procurer ces vaches infertiles et de les fournir à agriculteurs pour une utilisation dans l’agriculture biologique », a déclaré Reddy.

TTD coopère avec 516 goshalas (étables) dans les deux États Telugu et fournit un soutien financier. Elle leur achète des vaches et des taureaux infertiles et les fournit aux agriculteurs pour l’agriculture biologique et le fumier.

TTD a conclu un accord de rachat avec ces agriculteurs pour l’élevage de vaches et l’achat de produits agricoles utilisant le fumier de vache comme engrais naturel. “Depuis, nous leur avons acheté des cacahuètes, des légumineuses, du jader et du riz à un prix supérieur au prix de soutien minimum, prolongeant ainsi l’aide financière. Ainsi, nous veillons à ce que le sacrifice offert à Dieu soit entièrement à base de vache et sans produits chimiques “, a déclaré le président de TTD.

Il a déclaré que TTD avait acheté et donné jusqu’à 1 700 vaches non allaitantes et plus de 300 taureaux aux agriculteurs au cours des huit derniers mois.

Parallèlement, TTD a lancé un programme d’encouragement à l’élevage de vaches laitières et de protection des vaches laitières (races locales). Un comité a été mis en place pour acheter une race locale à haute capacité de production laitière dans différentes régions du pays. “Nous avons pris des mesures spéciales pour protéger et promouvoir ces races desi”, a déclaré Reddy.

TTD a également encouragé les produits “panchagavya” fabriqués à partir de cinq sous-produits de la vache – lait, caillé, urine, fumier et ghee. Il a créé une pharmacie à Tirupat qui fabrique 85 types différents de médicaments ayurvédiques à partir de ces produits panchagavya.

TTD a également construit une usine d’aliments pour animaux. Le projet vise à augmenter le nombre de desi-animaux pour fournir du ghee, du lait et du lait caillé à Naivedyam dans un temple dans les montagnes de Tirumala.

TTD ne s’est pas arrêté là. Il est construit par Sri Venkateswara Saptha Go Pradakshina Mandiram au pied de Tirumala à Alipir, où les pèlerins peuvent adorer les vaches avant de gravir les montagnes pour devenir le darshan du Seigneur.

“Nous avons également lancé un programme unique, Gudi-Ko-Gomata (une vache dans chaque temple), dans le cadre duquel nous donnons quelques vaches et veaux, en plus des taupes, aux temples du pays à Veda Patashalas. “GD Puja”, a déclaré le président du TTD.

Reddy a déclaré que le TTD avait également pris l’initiative de déclarer la vache un animal national. “En novembre de l’année dernière, nous avons organisé une conférence religieuse dans toute l’Inde au cours de laquelle nous avons demandé au centre de déclarer la vache animal national. Auparavant, en février 2021, le TTD avait formellement adopté une résolution à cet effet. Nous continuerons à nous occuper du dossier », a ajouté le président de TTD.


Leave a Comment