Le secrétaire Haaland lance un nouveau programme de service pour les jeunes indiens

Date : vendredi 10 juin 2022
Contact : Interior_Press@ios.doi.gov

ALBUQUERQUE – La ministre de l’Intérieur Deb Haaland s’est associée aujourd’hui aux chefs tribaux, aux partenaires communautaires et aux jeunes autochtones pour marquer le lancement de l’Indian Youth Service Corps (IYSC) et publier les directives du programme. L’IYSC est un nouveau programme basé sur des partenariats qui offre des opportunités significatives d’éducation, d’emploi et de formation aux jeunes autochtones par le biais de projets de conservation dans les terres publiques et indiennes et à Hawaï – orientant les jeunes vers des emplois mal rémunérés tout en travaillant à résoudre des problèmes. crise climatique.

S’appuyant sur le succès d’une décennie de l’Ancient Lands Protection Corps, l’IYSC offre aux Amérindiens et aux peuples autochtones de l’Alaska la possibilité de soutenir la conservation et la protection des ressources naturelles et culturelles par la construction, la restauration ou la restauration de sites naturels, culturels, historiques. et les ressources archéologiques. , de divertissement ou d’articles scéniques. Les participants reçoivent une expérience de travail, des compétences de base et de vie, une éducation, une formation et un mentorat.

“Les peuples autochtones ont un lien fort et durable avec la Terre – accroître leur accès à la nature tôt et souvent aidera à élever la prochaine génération d’intendants de la Terre”, a-t-il déclaré. Secrétaire Haaland. “En plus de mener à bien des projets de conservation indispensables qui améliorent les paysages et les écosystèmes tribaux et publics, le service indien de la jeunesse se concentre de manière significative sur la formation des compétences, l’autonomisation économique et le développement de carrière des jeunes autochtones.”

John D.Dingell, Jr. La Conservation, Management, and Recreation Act, mandatée en 2019 par John S. McCain III de la 21st Century Conservation Service Corps Act, a modifié et élargi la Public Lands Corp. Act pour établir l’IYSC.

La National Park Foundation (NPF) a annoncé aujourd’hui un nouvel engagement pour financer 1 million de dollars dans des projets IYSC en plus du soutien continu aux projets Tribal Youth Service. Le NPF finance actuellement plus de 10 projets du Maine au Nouveau-Mexique qui impliquent des jeunes tribaux dans une variété d’activités de conservation et de conservation, offrant un développement de compétences inestimable, des conseils personnels et professionnels et une préparation à la carrière. Les projets protègent également les traditions culturelles, les langues et les connaissances écologiques traditionnelles des peuples autochtones utilisées dans les pratiques de gestion des terres.

“Des traces de l’histoire et de la culture tribales sont visibles dans les paysages de notre parc national”, a-t-il déclaré. Président-directeur général de la National Park Foundation Will Shafroth. “Soutenir l’Indian Youth Service Corps impliquera et connectera les jeunes des tribus dans le soin et la préservation des sanctuaires à travers les terres publiques du pays.”

Des chefs tribaux, des partenaires communautaires et plusieurs membres autochtones actuels et anciens du Heritage Ancient Lands Protection Corps et du Rocky Mountain Youth Corps se sont joints à une table ronde virtuelle avec les secrétaires Haaland et Shafroth pour partager leurs expériences en matière de conservation.

Les lignes directrices de l’IYSC fournissent un cadre pour la participation des organisations tribales et partenaires au programme. Les objectifs du programme comprennent la sensibilisation à la culture et à l’histoire des peuples autochtones et la préservation et la protection de leurs paysages, histoires et expériences partagées pour les générations présentes et futures. Les lignes directrices du programme ont été élaborées en consultation avec les tribus indiennes, le Bureau des affaires indiennes et d’autres intervenants. Ils autorisent le ministère de l’Intérieur, de l’Agriculture et du Commerce à mettre en œuvre le nouveau programme.

Les activités de l’IYSC peuvent inclure des projets de recherche, l’histoire orale, la recherche sur l’habitat, l’atténuation du climat, la restauration des sentiers, l’élimination des espèces envahissantes, la réduction des incendies, la restauration des bassins versants, l’expansion des divertissements et le développement de matériel éducatif, d’information ou de communication pour le public.

Les projets favorisent l’autodétermination et le développement économique des Indiens et peuvent avoir lieu dans des pays tribaux ou fédéraux où les tribus ont des liens ancestraux. Tous les projets sur les terres indiennes sont planifiés et gérés en partenariat, y compris en consultation avec le gouvernement tribal avant le début de tout projet.

Le Ministère s’est engagé à renforcer la souveraineté et la gouvernance tribales, à remplir les obligations du gouvernement fédéral en matière de fiducie et de traité et à consulter vigoureusement les peuples tribaux. Cette année, le département fournira 2 millions de dollars au Bureau des affaires indiennes, 700 000 dollars au Service des parcs nationaux et 600 000 dollars au Bureau de reconstruction pour établir l’IYSC.

###

Leave a Comment