Comment la cybersécurité peut-elle aider à prévenir la cybercriminalité ?

CONTENU PARTENAIRE : Les pertes mondiales de cybersécurité devraient coûter jusqu’à 10,5 billions de dollars par an d’ici 2025, avec un taux de croissance annuel de 15 %. Cela signifie que la cybercriminalité se développe à un rythme alarmant. Ainsi, tout le monde et toutes les organisations ont posé leurs yeux sur l’horizon de la cybersécurité. Croyez-le ou non, la cybersécurité est le seul moyen de prévenir la terrible cybercriminalité. Les tactiques de cybersécurité sont les meilleures solutions pour prévenir et répondre aux divers cybercrimes.

Ces raisons font que les professionnels de la cybersécurité sont très demandés dans ce domaine. Envisager une carrière dans la cybersécurité vous aidera à trouver des emplois rentables et à protéger les réseaux, applications et systèmes vulnérables. Vous avez peut-être déjà décidé d’obtenir un certificat web Simplilread pour la cybersécurité. Avant cela, il est préférable d’avoir une compréhension de base du fonctionnement de la cybersécurité.

Vous êtes réunis au meilleur endroit pour découvrir le fonctionnement de la cybersécurité. Alors, sans plus tarder, parcourons le guide de la cybersécurité pour les débutants !

Comprendre la cybersécurité

La cybersécurité est la pratique consistant à prévenir les attaques numériques contre les systèmes informatiques, les réseaux, les données et les applications. Les cyberattaques sont généralement utilisées pour accéder à des informations, modifier ou supprimer des informations ou extorquer de l’argent aux internautes. La cybersécurité utilise une variété de méthodologies, de technologies et de processus pour coordonner les activités dans tous les systèmes d’information, réduisant ainsi le risque de cyberattaques et d’accès illégal.

Méthodologie de travail en cybersécurité

L’objectif de la cybersécurité est de fournir plusieurs couches de sécurité pour tous les ordinateurs, réseaux et programmes d’une entreprise. Les entreprises, les travailleurs, les procédures et la technologie doivent travailler ensemble pour créer une défense commune contre les cyberattaques potentielles. Des systèmes de cybersécurité efficaces peuvent identifier, enquêter et traiter les vulnérabilités potentielles du système avant qu’elles ne puissent être exploitées par un pirate ou un logiciel malveillant.

Couches de cybersécurité

Comprendre les sept couches de sécurité est la première étape pour les professionnels de la cybersécurité. Alors, passons en revue ces couches en détail.

1. Actifs essentiels à la mission

Il s’agit d’informations hautement confidentielles que vous devez protéger à tout prix. Les entreprises sont constamment exposées à de nombreuses forces du mal, qu’elles le reconnaissent ou non. La question est de savoir comment les managers réagissent-ils à ces vulnérabilités et menaces ? Quelles procédures ont-ils utilisées pour contourner les failles de sécurité ?

Les actifs essentiels à la mission comprennent le logiciel de dossier médical électronique (EMR) utilisé dans le secteur de la santé. Dans le secteur financier, les dossiers financiers des clients sont conservés.

2. Sécurité des données

Lorsque des mécanismes de sécurité sont en place pour assurer la transmission et le stockage des données, on parle de sécurité des données. Il doit y avoir une solution de sécurité de sauvegarde et de cryptage et d’archivage pour éviter la perte de données. Les violations de données pouvant avoir de graves conséquences, la sécurité des données est une priorité pour toutes les entreprises.

3. Sécurité des terminaux

Cette couche de protection garantit que les violations ne ciblent pas les terminaux des appareils de l’utilisateur. Les appareils mobiles, les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables sont tous protégés de cette manière.

Selon les besoins de votre entreprise, les systèmes de sécurité des terminaux peuvent protéger votre réseau ou votre cloud.

4. Sécurité des applications

Il fait référence aux fonctionnalités de sécurité qui régissent l’accès aux applications et l’accès des applications à vos ressources. Il inclut également la sécurité interne de l’application.

Dans la plupart des cas, les applications sont construites avec des fonctions de sécurité qui protègent l’utilisateur même après avoir utilisé le programme.

5. Sécurité du réseau

C’est là que les procédures de sécurité sont mises en œuvre pour protéger le réseau de l’entreprise. L’objectif est d’empêcher la mise en réseau non autorisée

accéder.

Il est important de maintenir tous les systèmes réseau de votre entreprise à jour avec les dernières améliorations en matière de sécurité, y compris le cryptage. C’est généralement une bonne idée de désactiver les interfaces inutiles pour vous protéger des risques potentiels.

6. Sécurité du périmètre

Cette couche de sécurité garantit que les systèmes de sécurité physique et numérique de l’entreprise fonctionnent ensemble pour assurer la sécurité. Par exemple, les pare-feu sont utilisés pour protéger le réseau d’une entreprise contre les menaces externes.

7. La couche humaine

Malgré sa réputation de maillon faible de la chaîne de sécurité, la couche humaine est essentielle. Par exemple, les contrôles administratifs et les simulateurs de phishing sont inclus.

8. Ces contrôles de gestion humaine sont conçus et conçus pour protéger les informations les plus sensibles du système de sécurité d’une entreprise. Les personnes, les cyber-attaquants et les utilisateurs frauduleux constituent une menace sérieuse pour l’entreprise.

La cybersécurité – un concept clé

La cybersécurité est un vaste domaine basé sur trois concepts de base connus sous le nom de triade CIA.

Savez-vous? La confidentialité, l’intégrité et la disponibilité sont les trois composantes essentielles d’une triade de la CIA. Ce modèle se concentre sur l’orientation de la politique de cybersécurité d’une organisation dans le domaine de la sécurité de l’information.

1. Confidentialité

Il établit des lignes directrices pour l’accès à l’information. La confidentialité est un principe méthodologique qui empêche les cybercriminels et les pirates d’accéder aux informations sensibles.

Les membres de votre organisation peuvent modifier la manière dont les données sont traitées pour garantir la sécurité des données. La classification des données, l’authentification à deux facteurs, l’authentification biométrique, les jetons de sécurité et le cryptage des données sont des techniques qui garantissent le secret.

2. Honnêteté

Cela garantit que les données sont cohérentes, exactes et fiables. Cela signifie que les données transmises ne peuvent être modifiées, modifiées, supprimées ou consultées sans autorisation.

Les bonnes étapes doivent être envisagées et utilisées pour assurer la sécurité de l’organisation. Les droits de fichiers et le contrôle d’accès des utilisateurs sont responsables de la violation de données. Il est préférable de développer des méthodes et des technologies pour détecter les changements de données ou les intrusions. Différentes organisations utilisent une somme de contrôle ou une somme de contrôle cryptographique pour authentifier l’intégrité des données.

3. Disponibilité

Tous les composants pertinents, tels que les logiciels, le matériel, les réseaux, les dispositifs de sécurité et l’équipement, doivent être entretenus et mis à niveau pour garantir leur disponibilité. Cela garantit un fonctionnement fluide du système et un accès aux données sans latence. De plus, une bande passante suffisante est nécessaire pour assurer une communication continue entre les composants.

Cela comprend l’achat d’équipements de sécurité supplémentaires en cas d’accident ou d’embouteillage. Des pare-feu, des plans de reprise après sinistre, des serveurs proxy et une solution de sauvegarde fiable doivent tous être en place pour se protéger contre les attaques DoS.

En conclusion!

La cybersécurité est un concept énorme. Mais comme vous pouvez le voir, il est facile de comprendre les bases. Avec ces informations, vous êtes prêt à recevoir un certificat de cybersécurité et à commencer votre carrière dans ce domaine.

Leave a Comment