Différentes provinces mettent en place des mesures administratives pour les services d’information religieuse en ligne

Suite à l’entrée en vigueur des mesures administratives pour les services d’informations religieuses en ligne le 1er mars, un certain nombre de provinces ont fait en sorte que le personnel concerné étudie et réussisse l’examen de qualification pour les examinateurs d’informations religieuses en ligne afin d’obtenir l’autorisation de partager des contenus religieux en ligne. .

Bien qu’il soit dit que deux églises du Zhejiang et du Fujian et un séminaire à Guangzhou ont été agréés par examen et candidature, la plupart des églises et des écoles bibliques sont en train de le faire.

Le Bureau des affaires religieuses de la région autonome de Mongolie intérieure a organisé le premier examen de qualification pour les examinateurs d’informations religieuses sur Internet. Récemment, le Bureau des affaires religieuses de la région autonome de Mongolie intérieure à Hohhot a organisé cinq groupes religieux et certains lieux d’activité religieuse pour solliciter l’expertise d’inspecteurs de l’information religieuse, sous réserve des exigences actuelles en matière de prévention et de contrôle de la pandémie. Au total, 29 personnes se sont qualifiées pour l’examinateur religieux en ligne.

Comme l’exige le Comité national du Shandong pour les affaires religieuses, la ville de Weifang, dans la province du Shandong, a mis en place un mécanisme de travail, a communiqué en temps opportun avec les services de sécurité du réseau et de la sécurité publique du gouvernement local, et a initialement établi un mécanisme de coordination pour mettre en œuvre les exigences. Par exemple, la ville de Qingzhou a mis en place une réunion conjointe de la sécurité du réseau, de la publicité, de la sécurité publique et d’autres départements, et a formulé un système de gestion de la sécurité du réseau pour les activités religieuses. La ville a organisé des groupes et des lieux religieux qualifiés pour s’inscrire et participer à la formation du comté pour les examinateurs des unités de service d’information religieuse sur Internet selon les besoins. Le 29 avril, les chefs de départements ont pris les devants et tous les responsables gouvernementaux ont activement participé à la formation en ligne.

Wuwei, province du Gansu, a souligné un autre point clé en menant une enquête approfondie sur la gestion des services d’information religieuse en ligne. Depuis la mise en place des mesures, la ville a enregistré des sites Internet ouverts aux groupes religieux et lieux de culte, des comptes WeChat officiels et des comptes vidéo courts (Kuaishou, Tik Tok) et mis en place une surveillance unifiée, posant ainsi des bases solides. Gestion standard des services d’information religieuse en ligne.

Une personne morale ou une organisation non constituée en société qui a l’intention de fournir un service d’information religieuse en ligne dans la province du Gansu s’adressera au Bureau des affaires ethniques et religieuses du Gansu, et les candidats autorisés recevront une licence pour un service d’information religieuse en ligne. Ceux qui ont été engagés dans des services d’information religieuse en ligne avant la mise en œuvre des mesures doivent accomplir les formalités nécessaires conformément à la réglementation avant le 1er septembre 2022. Le premier examen est prévu en juillet.

Le Qinghai et le Guangxi ont tous deux suggéré que ceux qui ont été engagés dans des services d’information religieuse en ligne avant la mise en œuvre des mesures devraient remplir les formalités appropriées dans les 6 mois à compter de la date de mise en œuvre des mesures.

La province du Qinghai a suggéré que les noms utilisés dans les services d’information religieuse en ligne soient les mêmes que les noms des demandeurs et ne doivent pas utiliser les noms de groupes religieux, de collèges religieux et de lieux d’activité religieuse, ni contenir de contenu interdit par la loi ou la réglementation. règlements.

– Traduit par Oliver Zuo

各省 应对 《互联网 宗教 信息 服务 管理 办法》 的 实施

Différentes provinces mettent en place des mesures administratives pour les services d’information religieuse en ligne

Leave a Comment