Souvenirs des membres de la nation Tomahawk : Top Gun 2 : Crawdaddy Style with Seminoles Military Memories of Florida

Ensuite dans notre série commémorative de la nation Tomahawk, nous vous offrons un BOGO militaire pour la fête des mères. Bonne fête des mères à toutes nos lectrices et leurs familles.

Tout d’abord, un de mes amis et membre de longue date de TN Crawdad_Classe de ’86 a eu la gentillesse de partager quelques détails sur la façon dont il est devenu un Seminole de l’État de Floride un fan de football est l’une de ses étapes pour devenir pilote de l’USAF.

Je décide de croire que Crawdad a écouté à plusieurs reprises Zone dangereuse de Kenny Loggins et cela l’a conduit à travers Tallahassee pour devenir pilote de l’Air Force et est diplômé de la Florida State University avant de passer à autre chose.

Mais ce n’est probablement pas du tout ce qui s’est passé.

Probablement même pas proche.


Il se trouve qu’un jour la tour Crawdad bourdonnait.

Voici la tour du stade Doak Campbell.

Q : Vous êtes-vous déjà demandé comment on se sent en survolant le stade Doak Campbell ?

R : “C’est cool – très cool. Voici une courte histoire sur la façon dont les quatre écoles Seminole ont eu la chance d’organiser et d’effectuer un contournement avant le match FSU contre Louisiana Tech le 22 octobre 1988.

Après avoir vérifié ce caprice, lisez ci-dessous l’expérience immédiate de Crawdad qui l’a conduit au séminaire.

————

Devenir Nole… Crawdad Style

J’avais 5 ans quand nous avons déménagé à Miami en 1969. Comme Frank l’admet, grandir à Miami dans les années 70, c’était autre chose… de grands concerts, des plages et des événements sportifs.

Le père de deux de mes amis du lycée s’est entraîné à UM, donc je m’entraînais avec eux de temps en temps (Otis Anderson était un gars plutôt cool). Ma mère était aussi une grande fan de football, alors elle et moi sommes allés à des jeux UM Tasse orange (les billets endzone sont payés).

Une année, nous sommes allés à FSU contre UM et nous avions des Marching Chiefs près de nous. Je me souviens à quel point ils semblaient s’amuser et ce n’était pas difficile non plus de regarder la majorette!

Revenir à 1980 et je suis à la 10e placee classe au lycée Killian. Mon père a été promu pour déménager à Fayetteville, GA, à environ 15 miles au sud d’Atlanta. Parlez de choc culturel. Je me présente le premier jour d’école dans ma chemise de concert Van Halen et mes cheveux assez longs, et les enfants de cette école me regardaient comme si j’étais de Mars ! Attendez, j’ai raté le meilleur (ça arrive quand on est vieux).

En conduisant de Miami à Fayetteville, nous nous sommes arrêtés à Tallahassee pour voir mon frère aîné qui était en deuxième année à FSU. Il vivait dans un studio juste derrière la maison de Chi Omega.

Pour une raison quelconque, mes parents m’ont permis de rester avec mon frère pendant une semaine… et quelle semaine ce fut. Lancer un frisbee à Landis Green, en évitant de bronzer les filles, c’est dans ma tête depuis plus de 40 ans. Se promener sur le campus et rencontrer des gens était tellement amusant… J’étais accro.

J’ai voulu devenir pilote militaire très tôt. Mon père était contrôleur aérien et pilote privé, et nous allions toujours à des spectacles aériens. Regarder Blue Angels ou Thunderbirds m’a semblé la chose la plus cool au monde. Ainsi, pendant la semaine, mon frère et moi nous sommes arrêtés au bâtiment ROTC sur le campus de Tallahassee. Le recruteur de l’Air Force m’a expliqué ce que je devais faire pour suivre une formation de pilote. Heureusement, j’ai obtenu mon diplôme d’études secondaires avec de bonnes notes et j’ai évité l’arrestation.

J’ai déménagé en 1982, mon cours de première année à la FSU. Je me suis inscrit au ROTC et j’ai commencé à m’efforcer de suivre une formation de pilote. Lors de l’orientation au ROTC, ils ont mentionné que nous pourrions volontairement vendre des programmes avant les matchs de football… et si nous le faisons, nous n’aurons pas à acheter de billet de match. Cela semblait être une bonne idée et j’ai pu utiliser ces 7 $ pour acheter un étui Schaffer Light.

J’ai donc vendu des programmes et participé à tous les matchs à domicile entre 82 et 86. J’ai pris ma boîte de programme trois heures avant de commencer et je suis allé directement aux caravanes, où les gros dépensiers étaient assis à côté du chapiteau du cirque. Il m’a fallu environ 20 minutes pour vider la boîte puis me diriger vers le stade pour toutes les célébrations d’avant-match. C’était une bonne affaire et je me souviens d’avoir été sur la touche pendant les échauffements de l’équipe et d’avoir regardé des gars comme Deion, Sammie Smith, etc. et bien sûr les Marching Chiefs étaient fantastiques !

La plupart des matchs de l’époque se déroulaient la nuit, et même si le stade était beaucoup plus petit, l’ambiance était incroyable (et oui, nous avions Spirit Spear pour le prouver). Je n’oublierai jamais la première fois que j’ai vu le chef Osceola et Renegade planter une lance … et à ce jour, ce seul acte me donne la chair de poule avant chaque match.

Mon Noles !

————

Ensuite dans notre Tomahawk Nation Memorial Series, le lecteur TN Charles Davis partagera ses mémoires FSU et son service militaire avec notre communauté.

————

J’ai tellement de souvenirs qu’il est impossible de tous les compter.

En 1964, j’avais 11 ans et mon grand frère était plus jeune que FSU. Il avait également un emploi chez WTNT.

Je me souviens toujours d’avoir amené une fois nos parents et moi au match à la 4e place contre le Kentucky, où Fred Biletnikoff et Steve Tensi ont battu les Wildcats 48: 6.

Quelques semaines plus tard, la FSU remporte d’abord le Gator puis l’Oklahoma Gator. Bobby Bowden était entraîneur adjoint cette année avec Joe Gibbs et Bill Parcels.

Pendant de nombreuses années, j’ai joué à trop de jeux pour me souvenir de tous. Je vais à tous les matchs à domicile entre 1980 et 2000. Bol orange, bol alligator, SucrierAuburn, Gainesville, Hattiesburg et Michigan, pour n’en nommer que quelques-uns.

Je ne suis jamais allé à la FSU en tant qu’étudiant, mais j’ai saigné des grenades et de l’or toute ma vie.

Quand j’étais dans l’armée dans les années 1970, je chronométrais toujours les départs avec la saison de football FSU.

J’avais 37-9 dans le match Gator de 1977. Tangerine Bowl gagne Technique texane. Je suis allé à Baton Rouge quatre fois et c’était une victoire.

Mon Noles !

————

je voudrais remercier les deux Crawdad_Classe de ’86, et Charles Davis, pour leur contribution à la série TN Member Memories et pour avoir partagé leurs expériences avec la communauté de la nation Tomahawk.

Découvrez ces autres souvenirs de membres TN précédemment publiés :

Si vous avez une histoire que vous souhaitez partager avec nous, n’hésitez pas à me contacter : frankdnole@gmail.com

Il ne me reste plus qu’une histoire pour les lecteurs de cette série, si vous avez une histoire qui mérite d’être partagée, c’est probablement le cas. C’est une longue intersaison. Veuillez me l’envoyer.

Soit cool.

Leave a Comment